Pour connaître votre FCM estimée selon les formules d’Astrand et de Gellish, remplissez le formulaire suivant :

 

Explications

La fréquence cardiaque maximale correspond au nombre maximum de battements que peut atteindre votre cœur à la minute.

La méthode la plus fiable pour connaître cette valeur consiste à la mesurer pendant l’effort. Mais il existe des formules théoriques établies par des scientifiques pour en avoir une estimation (plus ou moins fiable).

La première formule est la formule d’Astrand, du nom d’Åstrand, physiologiste suédois, qui l’a mise au point en 1954 avec Ryhming. Elle permet d’estimer la FCM à partir d’un calcul simple : 226 − âge si vous êtes une femme ; 220 − âge si vous êtes un homme. Le problème est que la marge d’erreur est importante. Cela dit, cette formule peut donner une bonne indication lorsqu’on débute la course à pied. C’est la formule la plus utilisée pour déterminer la fréquence cardiaque maximale.

Les deux autres formules sont dites de Gellish. Elles sont bien plus récentes puisqu’elles ont été mises au jour en 2007 et donc plus fiable. En plus, selon Gellish, il n’existe pas de relation significative entre le sexe et la valeur de la FCM. Deux formules en ont été dégagées : une formule linéaire, précise à ± 5 à 8 bpm, et une formule curvilinéaire, précise à ± 2-5 bpm. Si la formule curvilinéaire est réputée plus fiable, certains trouvent que la formule linéaire reflète mieux leur véritable FCM mesurée après effort (sans doute parce qu’ils ne tiennent pas compte de la marge d’erreur dans le résultat).

À vous maintenant d’utiliser votre FCM pour vous entraîner à la bonne allure !